Les cartes postales

 

La carte postale est née le 1er octobre 1869 en Autriche. C’est ce qu’on apprend dans les premières lignes du 2 pages consacrées aux cent ans de cette invention dans le Spirou 1645 du 23 octobre 1969 (p 42 et 43).

Le phénomène carte postale ne peut pas être ignoré par le journal. la carte postale fait partie de la vie quotidienne des lecteurs. La boutique du journal proposera ainsi à plusieurs reprises des cartes postales à acheter ou dans le cadre d'animations du journal :

- publicité du 23 juin 1966 n° 1471, page 51 ou encore n° 1519 du 25 mai 1967, page 18 pour des cartes postales illustrées des héros du journal (séries des schtroumpfs, Dalton, Boule et Bill, Marsupilami, …).

        - Publicité du 28 décembre 1988 n°2646 page 31 ou n°2653 du 15 février 19789, page 9, 8 cartes monstrueuses de Franquin.

        - Carte postale Spirou C.S.A. Utilisée par les Editions Dupuis au tout début de la parution du journal comme correspondance adressée aux membres de Spirou. Avec, au recto, une cordiale poignée de main à la Valhardi

 

Les premières cartes postales insérées dans le journal datent de 1961.

 

La toute première fois est la célèbre couverture du n°1235 (14 décembre 1961) intitulée « la queue du marsupilami ». Cette couverture avait été complétée par des prisonniers par une queue de papier collée à la main. Quand on tournait la page, on découvrait l’envers d’une carte postale et une accroche invitant le lecteur à la découper et à l’envoyer ! 

 

La seconde eut lieu le 2 juillet 1964. Là encore c’est la couverture qui sert de support à 6 magnifiques cartes postales « 6 cartes pour vos vacances » signées Franquin, Morris, Roba, Peyo, Macherot et Will (Spirou 1368 du 2 juillet 1964).

 

 

Il faudra attendre plus de 15 ans pour que le journal renouvelle son geste.

En décembre 1982, dans l’album + numéro 4, la quatrième de couverture propose 4 cartes postales à découper signées Kox, Tome & Janry, Jannin et Gos. Suprême raffinement, au dos de ces illustrations un texte à cocher est proposé aux lecteurs paresseux !

 

En 1985, les lecteurs sont gâtés : ils trouveront dans leur magazine préféré, sous l’appellation « Trésors du journal de Spirou », 36 cartes postales magnifiques signées Franquin. Ces 36 cartes reprennent les couvertures des albums Spirou. Une annonce tonitruante présente l'opération (Spirou 2447 du 5 mars 1985) :

Présentées par paires, les cartes sont imprimées avec un bon ; 18 bons collectés ouvraient droit à 4 cartes supplémentaires ! Tout ceci est expliqué, fort discrètement, dans un entrefilet page 3 du n°2483, je cite « C’est le moment de nous envoyer les 18 bons numérotés de 1 à 18 qui figurent entre chaque paire de cartes et qui donnent droit à 4 cartes supplémentaire, inédites bien entendu ……… et armez vous de patience car il nous faudra un moment pour définir le tirage de ces cartes postales suivant la quantité de réponses. On attend de vos nouvelles .. et vos bons ! » Je n’ai pas trouvé d’autres traces de cette opération et je ne sais donc pas quelles cartes ni combien ont ainsi été distribuées. On trouve parfois des paires de cartes en partie découpées témoignant que certains ont répondu à cette offre.

 

Le 23 décembre 1986, un mois après la publication des dernières cartes, une publicité propose l’achat de 76 cartes différentes pour la somme de 200 FF ou 1250 FB. Cette série reprend les 36 cartes initiales complétées par 40 nouvelles. Trois mille séries sont proposées à la vente. Manifestement elles ont eu du mal à se vendre puisque ces publicités continueront à paraître jusqu’au 21 décembre 1988 (Spirou 2543, Spirou 2550 et Spirou 2596).

 

Des publicités paraîtront également dans « bonnes soirées »  et dans « Télémoustique », deux publications des éditions Dupuis, pour tenter d’écouler ce stock de cartes.

 

 

 

Voici l’inventaire des 36 cartes publiées dans le journal ….

Date

Titre

Album

Bon n°

2448

12/03/85

Cartes postales 21 et 41

49 et 39

1

2449

19/03/85

Cartes postales 59 et 1

77 et 16

2

2450

26/03/85

Cartes postales40 et 8

58 et 24

3

2451

02/04/85

Cartes postales 57 et 27

75 et 45

4

2452

09/04/85

Cartes postales 9 et 38

25 et 56

5

2453

16/04/85

Cartes postales 30 et 6

48 et 22

6

2463

25/06/85

Cartes postales 45 et 2

63 et 18

7

2464

02/07/85

Cartes postales 11 et 23

28 et 41

8

2465

09/07/85

Cartes postales 24 et 55

42 et 73

9

2466

16/07/85

Cartes postales 16 et 60

34 et 78

10

2467

23/07/85

Cartes postales 5 et 20

21 et 38

11

2468

30/07/85

Cartes postales 4 et 39

20 et 57

12

2478

08/10/85

Cartes postales 3 et 49

19 et 67

13

2479

15/10/85

Cartes postales 50 et 10

68 et 27

14

2480

22/10/85

Cartes postales 44 et 19

62 et 37

15

2481

29/10/85

Cartes postales 54 et 47

72 et 65

16

2482

05/11/85

Cartes postales 32 et 17

50 et 35

17

2483

12/11/85

Cartes postales 53 et 33

71 et 51

18

 

Et voici l'inventaire des 40 cartes vendues hors journal

Carte

Album

Carte

Album

Carte

Album

Carte

Album

7

23

31

49

56

74

70

89

12

30

34

52

58

76

71

90

13

31

35

53

61

79

72

91

14

32

36

54

62

81

73

93

15

33

37

55

63

82

74

96

18

36

42

67

64

83

75

99

22

40

43

61

65

84

76

115

25

43

46

64

66

85

26

44

48

66

67

86

28

46

51

69

68

87

29

47

52

70

69

88

 

Les photos des 36 cartes offertes .....

… et les photos des 40 cartes vendues hors journal.

 

L’histoire de la carte postale dans Spirou ne s’arrête pas après ce coup d’éclat. Le 15 février 1989, après avoir collecté 8 bons dans les 8 numéros précédents, les lecteurs patients pouvaient obtenir, après envoi d'un bulletin de participation, 8 cartes postales monstrueuses de Franquin. En voici les scans réalisés par Michel Payette (scan du boitier d'envoi compris) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 23 novembre 1994 (n°2994), 5 cartes postales identiques  dessinées par Tome et Janry vantent, pour la Belgique, le numéro téléphonique (payant) 0900/20990 allo Spirou !

 

Une carte de voeux de la rédaction est envoyée aux abonnés avec le n° 3012 du 3 janvier 1996 (information fournie par C Colette).

 

Le 14 février 1996, pour la Saint Valentin, 4 cartes postales, signées Laudec, Tome & Janry, Clarke et Malik, sont insérées dans le n° 3018.

   

Un supplément réservé aux abonnés (Spirou 3108 du 5 novembre 1997) propose 5 cartes postales signées Blesteau, Olis, Clarke, Midam et Geerts

 

Un nouveau supplément réservé aux abonnés (Spirou 3113 du 10 décembre 1997) propose 5 nouvelles cartes postales et 2 marque page Spirou par Tome & janry.

Ces cartes sont signées Fournier, Zidrou, Bercovici, Laudec, Cauvin, Kox, Stuf et Janry.

 

 

Pour la Saint Valentin du 13 février 2002 (spirou 3331) Malik et Cauvin offrent 8 magnifiques cartes postales de Cupidon.

 

Enfin Bailly, Mathy, Lapière, Hardy, Joan, Robin, Trondheim, Midam, Léthurgie, Yann, Tome & Janry, Isa se mettent en quatre pour offrir 8 cartes dans le n° 3355 du 31 juillet 2002.

 

La rédaction, renouvelant depuis quelques numéros une politique de supplément quasi systématique, offre aux petits lecteurs deux nouvelles cartes postales dans le n° 3665 de 2008. Attention, ces cartes illustrées par Cuadrado (Parker et Badger) et Dubuc et Delaf (les Nombrils) sont réservées aux abonnés !

 

Ce geste généreux est renouvelé dans le n° 3667 avec deux nouvelles cartes représentant Cédric et Kid Paddle

 

En 2009, le n° 3717 nous offre deux superbes cartes avec comme héros Tamara et Nelson.

 

Et deux autres dans le numéro 3719

 

Et en 2010, deux nouvelles cartes dans le numéro 3770

 

... et deux autres dans le 3772

 

pour l'été 2011, 2 cartes dans le n° 3825

 

pour l'été 2012, 2 cartes dans le n° 3873

et deux dans le 3877

 

Pour 2013, deux dans le 3926

 

Pour 2014, deux nouvelles cartes dans le 3979

 

Pour 2015, deux nouvelles cartes dans le 4032

Pour 2016, deux nouvelles cartes dans le 4084

 

4135, cartes postales pour vos vacances

 

Ainsi s’achève, provisoirement, l’inventaire des cartes postales dans Spirou. Voilà un thème de collection extrêmement riche et particulièrement difficile à réaliser. Bonne cueillette !