Les rédacteurs en chef du beau journal de Spirou

 

Le rédacteur en chef anime une équipe de journalistes et veille au respect de la ligne éditoriale d’une publication ou d’un journal. Le beau journal de Spirou est né le 27 avril 1938. Il n'eu aucun Rédacteur en Chef officiel avant 1956. Jean Dupuis, le propriétaire et fondateur des éditions Dupuis, peut cependant être considéré comme le premier rédacteur en chef du journal. En 1939, l'invasion allemande le contraint à l'exil. Son frère, Charles, le remplace à la tête de l'entreprise et c'est un auteur omniprésent à l'époque qui insuffle au journal son style, Jean Doisy. On peut le considérer comme le véritable rédacteur en chef jusqu'à son départ du journal en 1948. Charles Dupuis reprend alors l'animation du journal jusqu'en 1956.

 

Les "Faisant fonction de rédacteurs en chef" sont donc Jean Dupuis (1938-1939), Jean Doisy (1939-1948), Charles Dupuis (1948-1956).

Les "Rédacteurs en chef en titre" qui suivirent sont : Yvan Delporte (1956-1968), Thierry Martens (1968-1978), Alain De Kuyssche (1978-1982), Philippe Vandooren (1982-1987), Patrick Pinchart (1987-1993 et 2005), Thierry Tinlot (1993-2004), Olivier Van Vaerenbergh (2005-2007), Sergio Honorez  (2007-2008) et Frédéric Niffle depuis le 16 avril 2008.

 

Jean Dupuis, le fondateur

 Photo extraite du Spirou 1691

 

Jean Dupuis (1875-1952) ; imprimeur presque par hasard, reconnu pour sa ténacité, son sens des affaires et de la publicité.  Pour conquérir la jeunesse, il crée en 1938 un illustré et désire que cet illustré soit représenté par un jeune garçon vif et espiègle : ce sera Spirou. C'est son fils, Paul, qui embauche un jeune dessinateur français, Robert Velter (di Rob-Vel) pour donner vie à ce personnage.

 

Jean Doisy

Caricaturé en brocanteur par Jijé dans une aventure de Spirou (Spirou et la jeep, Spirou n°408)

 

 

Jean Doisy (1899-1955) a pour véritable nom Georges Evrard. Il a  débuté aux Éditions Dupuis en publiant des romans dans la collection Azur.  Il est l'auteur de plusieurs rubriques du journal : "Le Fureteur",  le "Coin des lecteurs", "Voyez-vous les erreurs ?".  Il a créé et animé les célèbres "Amis De Spirou" , les A.D.S et est ainsi un des principaux contributeurs à l'expansion du journal. Il est connu pour avoir créé le personnage de Jean Valhardi, dessiné par Eddy Paape.

 

 

 

 

Charles Dupuis

 Photo de gauche extraite du Spirou 1691

 

Photo de droite : Spirou n°3205

 

 

 

 

Photo extraite des 3 pages d'hommage rendu par le journal à son décès (Spirou n° 3471)

 

Charles Dupuis (1918-2002) ; éditeur de bande dessinée. Avec son frère Paul, il dirige les éditions Dupuis créées par son père. Présent (omniprésent) aux destinées du journal jusqu'à sa mort, il lui a consacré sa vie. Spirou doit beaucoup à son goût pour les nouveautés et les essais en tout genre. Il a très tôt compris l'importance des albums et a développé une politique de publication audacieuse. Paternaliste il a su s'entourer et s'attacher de nombreux talents, dessinateurs, scénaristes, rédacteurs. Nombre de dessinateurs ont caricaturé dans leur œuvre cet homme avec de drôles de chapeaux (Tome & Janry par exemple, dessin ci contre mais aussi Franquin, Yann et Conrad, Bercovici, ..).

 

Yvan Delporte

 Photo extraite du Spirou 3598

 

Yvan Delporte (1928-2007) ;

Yvan Delporte travaille depuis 1945 aux éditions Dupuis quand Charles Dupuis lui confie le poste de rédacteur en chef. C'est le rédacteur de l'âge d'or du journal ! D'une créativité étonnante, la liste de ses contributions en tant que scénariste demande un ouvrage complet.  Pour le journal, on retiendra ce qu'Yvan Delporte a apporté au rédactionnel au travers des concours, des numéros spéciaux, des suppléments, des mini-récits, maxi-récits, auxquels il participa souvent comme rédacteur ou scénariste. Il créa de toute pièce un ton et une ambiance toute centrée sur une rédaction dont la vie est partagée avec les milliers de petits lecteurs. Ses contributions sont innombrables et intègrent les réponses au courrier des lecteurs, des textes humoristiques, des récits autour de certains héros (Boule et Bill, Gaston, Spirou et Fantasio), des contes, des parodies de textes scientifiques, etc...  Sa silhouette caractéristiques, sa barbe, la barbe "la plus célèbre de toute la bande dessinée", et son charisme ont fait l'objet de centaines de caricatures, souvent intégrées à de célèbres histoires du journal (ci contre silhouette par Roba, Spirou 1277). La profession unanime lui rendra un hommage exceptionnel lors de son décès en 2007.

Thierry Martens

Photo extraite du Spirou 3393

 

Thierry Martens (1942-)

Thierry Martens est engagé pour lutter contre l'érosion des ventes du journal. Il va découvrir et imposer de nouveaux talents pour succéder aux vedettes de l'âge d'or. Il multiplie surtout les suppléments les plus variés ; autocollants, posters, maxi posters (comme le poster géant de la lune qui resta de nombreuses années accroché dans ma chambre d'adolescent), gadgets variés, transferts pour tee short, pèse lettre, les classiques Dupuis, les maxi classiques, les découvertes Dupuis, les ciné gadgets, les diapositives, les dossiers de monsieur Archives et son plus fameux supplément ; un 45T des Schtroumpfs (Spirou 1973). Il va resserrer le lien avec les lecteurs au travers d'une rubrique courrier abondante. Toutes ces actions stabilisent les ventes du journal mais le phénomène général qui pousse inexorablement les lecteurs vers d'autres média n'épargne pas notre beau journal de Spirou.

 

Alain de Kuyssche

Photo extraite du Spirou 3393

Alain de Kuyssche (1946- )

Parti s'occuper du département album, Thierry Martens laisse la place en 1978 à Alain De Kuyssche, journaliste à Télémoustique et collaborateur occasionnel au journal. Avec une constante recherche de qualité, Alain De Kuyssche introduit dans le beau journal de Spirou de nombreux nouveaux auteurs talentueux ; Bercovici, Berthet, Dodier, Frank, Geerts, Hardy, Hislaire, Jannin, Le Gall, Tome & Janry, Yann & Conrad. Une nouvelle génération qui contribuera au succès des éditions Dupuis après 2000. Il fit de la rédaction de Spirou un pôle d'effervescence dans la BD.

 

Philippe Vandooren

Photo extraite du Spirou 3393

Philippe Vandooren (1935-2000)

Venant des éditions Marabout, Philippe Vandooren poursuit la politique de son prédécesseur. Il publie de nouveaux auteurs réalistes comme Hermann, Van Hamme et de BD comme XIII, Blueberry, Kogaratsu. Il améliore la qualité du papier, la maquette du journal et va proposer 2 récits à suivre par chapitre de 11 pages dans chaque numéro afin de concurrencer le succès grandissant des albums. Il renouvelle la liste des suppléments, en particulier en éditant les célèbres cartes postales des couvertures des recueils dessinées par Franquin. Il développe les gags en 1 planche et introduit les strips (gags en 1/4 ou 1/3 de page).

 

 Patrick Pinchart

Photo extraite du Spirou 3393

Patrick Pinchart (1955- )

Journaliste radio spécialisé dans la BD, Patrick Pinchart oriente le journal vers un lectorat plus jeune et consacre une plus grande autonomie des albums par rapport au journal. La production Dupuis n'est ainsi plus totalement pré publiée dans le journal de Spirou mais parfois directement avec des collections comme "Repérages" ""Aire Libre", ... Le rédactionnel reprend un peu de place perdue auparavant mais sans retrouver la cohérence acquise avec Delporte. Cette période est une période de transition, un pied dans le passé, un pied dans le futur. Quelques futures stars émergent dont le petit Spirou de Tome & Janry et quelques suppléments "rétro" comme le monde en 3D de Gaston et les Spirou Poche, modernes descendants des mini récits. En 2005 il assure l'intérim entre le départ de Thierry Tinlot et l'arrivée d'Olivier Van Vaerenbergh.

 

 Thierry Tinlot

Photo extraite du Spirou 3393

Thierry Tinlot (1963- )

Homme issu des médias, Thierry Tinlot est le digne descendant d'Yvan Delporte. Créatif, inventif, son soucis est de divertir, parfois avec impertinence. Peu nombreux mais de qualité, c'est l'époque où émergent de nouveaux jeunes héros tels Kid Paddle, Jojo, Oscar, Cédric. Avec Thierry Tinlot le journal en voit de toutes les couleurs. Le nouveau rédac Chef est spécialiste des canulars : Cauvin faux rédac chef, la malédiction de la page 13, ... On lui doit aussi l'ouverture de Spirou.com et la modernisation de certains suppléments : les timbres Spirou, le CD du n°3000, le jeu de cartes Spirou, les lunettes 3D !!!. Très proche des artistes, Thierry Tinlot s'entoure d'une équipe hyper motivée. Le journal vivra un événement jamais vu. Les auteurs du journal fêtent dans le n° 3398 les 40 ans du rédac chef. Thierry Tinlot a ainsi droit à un éditorial et 8 pages complètes. Enfin Thierry Tinlot c'est le célèbre Boss, ou plutôt le Boss créé par Zidrou et animé Bercovici est une caricature de Thierry Tinlot. Il crée la  nouvelle formule qui démarre en avril 2004, formule qu'il ne verra pas grandir car il quitte le journal cette même année.

 

 Olivier Van Vaerenbergh

Photo BDselection

Olivier Van Vaerenbergh (dit OVV) ( - ) rédacteur en chef à partir du n°3524

Il a travaillé pour le quotidien belge Le Soir. Il remplace Thierry Tinlot et va essayer de réussir la nouvelle formule (64 pages et 2,30 euros). Pendant deux ans, le rédacteur en chef fédère une équipe et insuffle un « esprit Spirou » en organisant avec les auteurs de nombreux brainstormings sur l’évolution du journal. Il propose bon nombre de numéros originaux, comme les Spirou internationaux, le spécial strip à 4 agrafes, ou encore des numéros consacrés à la lutte contre le racisme ou en faveur de l’écologie. Des nouveaux hors série et des albums jeu caractérisent également son action. Des suppléments, il faut retenir un "Spirou manga" (et oui) et les paper toys.  Les ventes malheureusement ne sont pas à la hauteur de l'investissement du nouveau propriétaire Média-Participations, et Olivier Van Vaerenbergh est remercié en 2007.

 

 Serge Honorez

Photo prise sur le net

pardon pour mon erreur sur la photo précédente et merci à Eric Lamiroy qui m'a signalé mon erreur

Sergio Honorez  (1963- ) rédacteur en chef à partir du n°3634

Serge Honorez est dessinateur et scénariste de BD (on lui doit des scénarios de Germain & Nous). Sa responsabilité sera de courte durée puisqu'il cède la place à Frédéric Niffle après seulement 20 numéros.

 

 Frédéric Niffle

Photo actuaBD

Frédéric Niffle  ( - ) rédacteur en chef à partir du n°3653

 Il met en place une nouvelle maquette du journal et une politique de suppléments privilégiant les abonnés.

 

 

Pour clore, provisoirement, ce dossier je vous livre deux pages, la première extraite du Spirou n°3393 ...........................

 

.... et la seconde tirée du n° 2619