Canada

 

Sous quel nom  : Spirou, édition assez proche des éditions belges et françaises. Prix sur la couverture en cents, quelques pages spécifiques.

 

(informations de Robert Bradley)

Première diffusion : le plus ancien numéro paru est au plus tard le 729 du 3 avril 1952 (17 avril 1952 au Québec). Il était vendu 10 cents.

Dernière diffusion : le plus récent numéro paru est au plus tôt le 976 du 27 décembre 1956 (date inconnue au Québec, les dates étant absente à partir d’un moment donné).

Diffusion actuelle : non.  Les lecteurs canadiens francophones peuvent s'abonner à l'édition belge.

 

Quelques particularités intéressantes de la version canadienne (informations de Robert Bradley)
- Blanc Casque de Jijé y a été diffusé (contrairement aux versions belges et françaises) (En fait Blanc Casque a été publié dans Bonnes soirées en Belgique)
- Quelques gags provenant (je pense) de Bonnes soirées ont aussi été publiés.
- Il existe un dessin de Franquin dans le bandeau de couverture qui a été uniquement publié dans la version canadienne (dans le numéro 835)
- certains numéros canadiens possèdent moins de pages (avec une numérotation parfois changée, parfois non, il n’y a cependant aucune BD manquante…).
 

En comparant les éditions françaises, belge et canadienne du n° 848, j'ai dit "La même couverture ? Non pas tout à fait. Le prix du numéro inscrit dans la marge de droite est de 5 Frs belges pour la Belgique, de 30 FF pour la France et de  15 Cts pour le Canada. Plus surprenant, le numéro daté du 15 juillet en Belgique et en France est daté du 12 août au Canada ! J'en déduis qu'il fallait un presqu'un mois à l'époque pour traverser l'Atlantique". Voici un témoignage de Philippe Fortier qui réagit à cet article : ".... À titre d’info : Tu dis, à propos du numéro 848, que tu en déduis qu’il prenait presque un mois pour que Spirou traverse l’atlantique. J’ai acheté Spirou toute ma jeunesse, jusqu’à ce qu’il ne soit plus importé ici (un drame pour moi) et nous le recevions toujours avec 2 mois de retard. Pourtant, la date qui y était inscrite était toujours la date de parution originale européenne… "

 

Albums : oui

scans du n°1 envoyé par Pascal Goyette

Scan de Eric Dion que je remercie

 

Ces albums regroupent quatre numéros. Les couvertures des fascicules sont absentes et la couverture de l'album ne comporte aucune indication de pays ni de prix. Un lecteur canadien (CO) m'a transmis les informations suivantes, je cite :

" Il s'agit de recueils uniquement disponibles au Canada ..... Les prix étaient indiqués seulement sur un petit auto-collants. .... Je pense que ce genre de recueils étaient composés des numéros en surplus des recueils cartonnés (qui se vende très fort ici). Le seul avantage de ces petits recueils est, bien sûr, les suppléments absents des recueils normaux. Des recueils des magazines Tintin et des "Spécial Tintin" ont aussi connu ce traitement (probablement aussi uniquement sur le marché canadien).
Je ne connais pas à quel numéro ces recueils se sont arrêtés et je suis étonné de savoir qu'ils se sont rendus jusqu'au No 47 (mes exemplaires ne dépassent pas le numéro 12). Ces recueils n'ayant pas eu une grande distribution vu qu'ils devaient exister qu'en petites quantités (quoique je connais un ou deux magasins de Montréal qui n'arrivent pas à s'en défaire)."

 

D'autres explications ont été apportées par Nori Machin, je cite :

"Bonjour, c'est pour donner des informations sur les albums spéciaux dont vous montrez la couverture du numéro 47 sur votre site. Je n'ai pas de scanner pour le prouver mais j'ai en ma possession les numéros 61, 62, 64 et 66 contenant chacun 4 numéros du Journal de Spirou du début des années 80. Le désavantage de cette édition est de ne pas inclure les couvertures. L'avantage est d'inclure les supplément mais aussi d'avoir des pages coupées légèrement moins court ce qui est très intéressant pour les gags de Yann et Conrad dans les haut de page des 2 premiers en ma possession. Le prix indiqué est de 3.95 $ donc il est évident que ce fut uniquement imprimé ainsi au Canada comme cela a déjà été mentionné. Ce message n'a pour but que d'indiquer que cette publication s'est bel et bien continuée après le numéro 47, je ne sais pas jusqu'où mais il est normal que certains aient de la difficulté à les écouler, les albums cartonnés étant dotés d'un plus grand nombre de numéros (donc plus économique et avantageux à collectionner) et cartonnés (donc plus joli dans une bibliothèque et moins périssables)."